Conseils de soins

Pour profiter longuement de nos magnifiques fleurs

Si vous le soignez bien, le Phalaenopsis fleurit longtemps, pendant plus de trois mois parfois. Saviez-vous que la plante peut refleurir après une pause de six mois ? Vous trouverez ci-dessous des conseils de soins. Ils vous aideront aussi à faire fleurir votre orchidée plusieurs fois.

Température et lumière
C’est à une température nocturne d’au moins 16°C et une température diurne ne dépassant pas 24°C que le Phalaenopsis pousse le mieux. La température diurne idéale se situe entre 20 et 22°C. Cette orchidée exige beaucoup de lumière mais ne supporte pas la lumière solaire directe et surtout pas pendant les mois d’été. Choisissez un rebord de fenêtre orienté à l’est/nord-est ou à l’ouest/sud-ouest. Si les feuilles jaunissent, c’est sans doute un signe d’une trop grande exposition à la lumière solaire directe. La chute de bourgeons ou la présence de feuilles vert foncé indiquent un manque de lumière probable.

Eau et humidité
Ne pas arroser en versant l’eau au cœur de la plante mais seulement sur le terreau. L’eau de pluie est à préférer à l’eau du robinet, qui est souvent trop calcaire. Préférez l’arrosage tôt dans la journée. Le mieux est de tremper le pot pendant 5 à 10 minutes dans un bac d’eau. L’orchidée peut alors facilement se passer d’arrosage pendant une semaine. L’environnement naturel du Phalaenopsis est particulièrement humide. Si vous voulez cultiver ou multiplier cette plante, placez-la dans un endroit humide comme une cuisine, une salle de bains ou un jardin d’hiver.

Terreau et engrais
Il est important que le terreau du Phalaenopsis soit aéré et que le drainage retienne l’humidité. Le terreau à orchidées que vous trouverez dans la plupart des jardineries est idéal. Il est préférable de ne pas utiliser de terreau ordinaire. Le terreau à orchidées ne contenant que peu de nutriments, le mieux est de nourrir le Phalaenopsis par l’eau d’arrosage. Il existe un engrais spécial orchidées à cet effet. L’engrais doit être fourni dans les mois de mars à octobre, environ deux fois par mois.

Après la floraison
Lorsque la floraison est achevée, vous pouvez tenter de faire refleurir le Phalaenopsis. Pour ce faire, coupez la tige au-dessus du second œil. Il s’agit de repérer les renflements sur la tige. Comptez depuis la base. Si le Phalaenopsis développe des racines aériennes qui se propagent en dehors du pot, c’est un signe qu’il se porte bien. Laissez les racines aériennes se développer à leur aise. Inutile de les forcer à rentrer dans le pot, ceci risque de les endommager.